Miamourdises

éloge de la gourmandise

04 février 2009

Crêpes déferlantes au quinoa

Quand on parle de crêpes, je pense directement à la Bretagne. Je pense au caramel au beurre salé, au vent qui se lève, au chocolat chaud qui fume dans ma tasse, à mes mains posées sur la table du petit bistrot, là, juste près de l'océan, où quelques vagues viennent cogner contre les rochers. Je frissonne un peu, mais mon chéri est à mes côtés, c'est lui qui m'a fait découvrir ce beau pays, et c'est lui que j'aime à travers tout. On a fermé nos manteaux, on a froid aux oreilles et le bout du nez rouge, il va être bientôt 18 heures, doucement se diriger vers les rochers, y grimper et s'asseoir, attendre que la dame aux chats arrive, et avec elle tous les chats qui dormaient paisiblement sous les rochers, les queues pointues qui se lèvent, impatientes et avides de manger, la dame aux chats avec ses boîtes et ses tupperwares, ses sachets en plastiques et son écharpe qui pend. Discuter un peu avec elle, savoir combien il y a de chats cette année, lequel est le plus vieux. Les chats ronronnent et se frottent à elle, ils la remercient d'un battement de paupière, puis repartent à l'abri, dans les rochers. La dame remballe ses boîtes et ses fourchettes, elle part rejoindre son mari qui l'attend, plus loin, à discuter avec un vieux monsieur d'ici. Moi je veux rester encore un peu, à regarder les chats du port de Lesconil, à regarder les vagues, le ciel au loin, à respirer le sel et le vent. Juste moi, mon chéri et la vie.
Lisez "Les déferlantes", de Claudie Gallay, cela se passe à la pointe du Cotentin, ce n'est pas la Bretagne mais ça m'y fait penser. Quand on lit les premières pages, on y est déjà, on a envie de se servir un thé chaud et de se rouler en boule sous la couette. On est avide de savoir qui est Lambert, ce qu'il vient chercher sur ces terres retirées, que cache-t-il et quel est son passé. C'est une histoire remplie de personnages attachants, la narratrice nous emmène facilement dans son monde intérieur, on a immédiatement envie de la suivre, sans trop savoir où cela va nous mener. On se laisse prendre, comme par une vague.
Après vous mangerez des crêpes au parfum un peu rustique, avec des flocons de quinoa dans la pâte, ou de l'avoine ou ce que vous voudrez. Des crêpes un peu épaisses, avec du fromage frais tartiné dessus, juste un soupçon de poivre noir. Ce sera réconfortant.

crepesquinoa

Ingrédients
pour contenter deux grands enfants
130 ml de lait
3 cuillères à soupe de flocons de quinoa
2 oeufs
150 grammes de farine de blé
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 pincée de sel

Recette
Dans un bol, verser le lait et les flocons de quinoa. Laisser reposer dix minutes.
Verser la farine dans un saladier avec une pincée de sel et mélanger. Ajouter les oeufs et mélanger.
Ajouter l'huile d'olive et le mélange au lait petit à petit et mélanger vivement.
Laisser reposer votre pâte une vingtaine de minutes.
Cuire des petites crêpes dans une poêle huilée bien chaude 2 minutes de chaque côté.

A déguster avec une petite salade toute frisée!

Posté par Lauriana à 12:19 - Crêpes, galettes - Commentaires [27] - Permalien [#] - Imprimer cette recette

 


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.