Miamourdises

éloge de la gourmandise

24 juin 2009

Spaghetti à la chapelure et à l'ail presque comme Nonna

Chez Nonna et Nonno, le dimanche midi, quoiqu'il arrive, on mangeait toujours des pâtes! Nonna faisait des pâtes à la main, des pâtes fraîches comme on dit. Elle commençait très tôt le dimanche matin, avec son tablier et ses paquets de farine un peu partout, ses torchons à carreaux sur lesquels elle faisait sécher ses pâtes et sa machine dont la lourde manivelle se coinçait de temps en temps. Mon Nonno n'était jamais très loin derrière elle, à fourrer son nez partout, pour un petit détail ou parfois même pour rien. On voyait dans ses... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 09:51 - - Commentaires [33] - Permalien [#]

22 avril 2009

Cake whisky et cacahuètes

J'ai toujours adoré les mots qui finissent en "ette" : pirouette, estafette, couette, saperlipopette, chouette... c'est plein de vie et de gaieté, cela donne envie de sautiller, de s'envoler, de taper des mains; c'est très enfantin ! Comme mon humeur du moment. J'ai très envie de m'amuser, avec n'importe quoi, avec rien même parfois; il suffit juste de s'imaginer et on peut aller très loin, même vers ce qui n'existe pas. L'imaginaire n'a aucune limite, aucune règle, c'est peut-être pour ça que je m'y attache autant... "Consigne des... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 09:33 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
07 avril 2009

Un lapin d'amande et des biscottis

Ce matin dans ma boîte aux lettres, un paquet cadeau vite déballé, un joli mot écrit sur le dessus du carton, de la paille en papier et un joli sachet de biscuits. Une attention qui me touche particulièrement, se dire qu'elle a pensé à moi en cuisinant, m'imaginer sa cuisine... et sourire à l'idée que ce petit paquet vient de ma Lorraine, le terre où je suis née. Doucement défaire le lien, respirer les biscottis et m'imaginer leur goût, en tremper un dans mon café, savourer, j'aime ce mélange de parfums : rose, amande et cardamome.... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 17:47 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
26 mars 2009

Banana bread

Ce matin, je n'avais pas envie de me lever. Il était l'heure pourtant, mon chéri était sous la douche, mon bébé papotait tranquillement dans son lit, le voisin du dessous éteignait péniblement son réveil et moi, je montais les couvertures sur mes yeux pour faire comme si je ne voyais rien, que non, ce n'était pas l'heure, que oui, tout le monde dormait autour de moi. Puis le bébé a commencé à s'impatienter, le chat à gratter à la porte et mon chéri est entré dans la chambre pour s'habiller... il fallait se rendre à l'évidence,... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 10:11 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
16 mars 2009

Confiture douce de poire à la vanille

Dans mon cartable, qui sentait l'encre et la gouache séchée, au milieu des manuels scolaires, des crayons et des classeurs, il y avait mon cahier de souvenirs... c'était à l'époque de l'école primaire, celle où "on se cause" et "on se cause plus". C'était un petit cahier, avec un joli protège-cahier, couleur framboise peut-être, ou rose, je ne me souviens pas, sur la page de garde, il y avait mon prénom et mon nom, certainement l'année aussi, et écrit en attaché, très soigneusement : "Cahier de souvenirs". Ce cahier, c'était comme un... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 21:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
25 février 2009

Mon coleslaw rose

Quand j'étais petite, j'ai été amoureuse, souvent, de garçons, plus ou moins grands. Lorsque j'y repense maintenant, avec mes yeux d'adulte, je me dis que ces amours-là n'avaient rien de semblable avec l'amour que je vis maintenant. Mes amours de petite fille étaient faits de longues rêveries, de pensées interminables et de longs soupirs. L'attente, cela se résumait à cela finalement, attendre de le voir, que nos regards se croisent, attendre un sourire, guetter les moindres gestes, leur donner une signification folle; tout avait de... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 10:28 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

19 février 2009

Courgettes frites comme en Sicile

Lorsque ma maman est arrivée en France, elle avait à peine dix-sept ans. Elle était mariée, avait une petite fille de deux ans et un petit bébé n'allait pas tarder à naître. Elle était venue de Sicile avec son mari, rejoindre ses parents, qui eux étaient déjà installés en France. Ils sont venus pour le travail, ils ne parlaient pas un mot de français. Le destin a voulu que ma maman perde son mari peu de temps après leur arrivée, puis il a voulu qu'elle rencontre mon papa. L'amour faisant, une année plus tard nous étions une famille... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 18:14 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
04 février 2009

Crêpes déferlantes au quinoa

Quand on parle de crêpes, je pense directement à la Bretagne. Je pense au caramel au beurre salé, au vent qui se lève, au chocolat chaud qui fume dans ma tasse, à mes mains posées sur la table du petit bistrot, là, juste près de l'océan, où quelques vagues viennent cogner contre les rochers. Je frissonne un peu, mais mon chéri est à mes côtés, c'est lui qui m'a fait découvrir ce beau pays, et c'est lui que j'aime à travers tout. On a fermé nos manteaux, on a froid aux oreilles et le bout du nez rouge, il va être bientôt 18 heures,... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 12:19 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
13 janvier 2009

Tartelette aux poivrons plutôt rouge

Le rouge, c'est ma couleur du moment, je trouve que cela a du caractère, c'est dynamique, vif et plein de vie! Cela tombe bien parce que mes poivrons préférés sont les poivrons rouges, je les trouve doux et sucrés, parfumés tout comme j'aime. Je vous propose une petite tartelette vraiment vite préparée et pleine de saveurs! Mais avant la recette, je vais vous "embêter" avec un livre, oui, oui, je sais que ça embête certain d'entre vous, qu'on ne voit pas le rapport entre la cuisine et les livres, je dirai juste qu'avec les deux on se... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 15:09 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
05 janvier 2009

Marmelade étourdissante et ses petites étoiles

Pour commencer cette année, j'ai décidé de vous parler de mon auteur favori, celui dont j'ai lu tous les écrits, le seul que je prends le temps de relire, que je relirai inlassablement. En y réfléchissant bien, je dis "relire", mais chaque lecture est une nouvelle émotion, une nouvelle page qui se tourne. Je ne saurais trop expliquer le style de Christian Bobin, et d'ailleurs je ne le voudrai pas, ce n'est pas ma façon de parler des livres. Juste vous dire que je l'ai découvert alors que je devais avoir juste 20 ans, peut-être que si... [Lire la suite]
Posté par Lauriana à 12:36 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

 


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.